Entreprises

No Comment
Propositions pour flécher l’épargne des Français vers le financement de l’économie réelle
2,6 millions de Français ont déjà contribué au financement d’un projet via une plateforme de financement participatif (ou crowdfunding). La collecte via des plateformes sous forme de don, de prêt, d’investissement en capital, en obligations ou en royalties est passée de 27 millions d’euros en 2013 à près de 234 millions en 2016.
Cette dynamique est conforme au vœu formulé par le gouvernement en 2014 de faire de la France le pays pionnier du financement participatif. Volonté confortée par Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, lors des Assises de la finance participative le 29 mars 2016, qui avait affirmé que « nous ne sommes qu’au tout début, la révolution ne fait que commencer ».

En octobre 2014, les plateformes de crowdfunding ont vu naître la mise en place d’un cadre réglementaire spécifique à leurs activités, avec la création des statuts d’intermédiaire en financement participatif et de conseiller en investissements participatifs. Deux ans après, la mise en place de réformes ont permis un assouplissement du fonctionnement du financement participatif (augmentation des seuils, éligibilité d’autres titres financiers, création du minibon…). Les mesures relatives à la législation de cet outil de financement ont été avant-gardistes, cependant, la tendance est désormais à l’application des réglementations concernant les intermédiaires financiers traditionnels qui n’encouragent pas le développement du secteur et mettent en péril la pérennité des plateformes. Il faut lever des freins au développement du secteur et renforcer les outils à leur disposition pour faire face à la concurrence internationale .

Les acteurs du crowdfunding, représentée depuis 2012 par Financement Participatif France qui rassemble 70 plateformes, formulent ici 15 propositions afin de faciliter le développement du crowdfunding, avec pour objectifs de :

  • Encourager les particuliers à affecter une partie de leur épargne ou de leurs revenus au financement de l’économie réelle, de la création d’emplois, de l’innovation ;
  • Faciliter l’accès au financement participatif pour le plus grand nombre d’acteurs économiques ou associatifs, publics et privés ;
  • Faire des plateformes françaises les leaders européens du crowdfunding.

Aujourd’hui, la France doit se donner davantage de moyens pour mener cette révolution, mobiliser l’épargne des Français vers le financement direct de l’économie réelle.

Nos plateformes impliquent des millions d’épargnants collaborativement dans cette dynamique. Elles contribuent également à la compétitivité de l’écosystème français de la fintech qui construit la finance de demain. Donnons lui les moyens de mener à bien cette révolution.

[VOIR LES PROPOSITIONS FORMULÉES PAR FINANCEMENT PARTICIPATIF FRANCE]

 

 

 

Read More
No Comment
European Crowdfunding platforms unite in support of Capital Markets Union

logos asso europe

Call for ambitious reforms of the Prospectus Directive

European crowdfunding platforms, represented by the European Crowdfunding Network, the UK Crowdfunding Association, Financement Participatif France and Nederland Crowdfunding welcome the current EU debates in Brussels regarding the Prospectus Directive, aimed at making it easier for Small and Medium Sized Enterprises (SME) across Europe to raise finance.

The crowdfunding industry supports the goals of both the Capital Markets Union and the Digital Single Market. Crowdfunding enables anyone to invest in SMEs via their mobile, tablet and PC irrespectively of geographic location, so it is a key way of bringing together investors from across Europe by facilitating cross-border investment. To achieve this, the crowdfunding industry has called on the European Parliament and European Council to be more ambitious with the amendments to the Prospectus Regulation proposal proposed by the European Commission to ensure the EU framework enables regulated cross-border investment in crowdfunding, in line with best practices in consumer protection, and without the need for a Prospectus where appropriate. Most industry practitioners acknowledge that a modern day prospectus is designed for the legal advisers of professional investment firms not the needs of the retail investor. The focus is on disclosure but often at the expense of clarity and transparency of information. However, this should not be a barrier to investment. A prospectus is also designed for communicating the investment offers of large and complex businesses whereas the majority of crowdfunding investments involve straightforward corporate or project structures at a scale which is understandable to the retail investor. Crowdfunding platforms can present investment opportunities and risks in a responsible, transparent and accessible manner, taking special care of the information needs of retail investors. Investment Crowdfunding platforms provide proportionate investor protections to ensure people fully understand the risks of the investments and are given proper recourse if rules are not properly followed.

Read More
No Comment
La note d’analyses d’André Letowski sur l’actualité des TPE, PME et créations d’entreprises
André Letowski est consultant expert en création d’entreprise. Il publie tous les mois, une note d’analyses sur l’actualité des TPE, PME et créations d’entreprises, sur la base d’enquêtes ou de publications sur le sujet. 

Synthèse de décembre 2015

Le texte développé des analyses figure dans la note mensuelle d’analyses

Ce mois-ci,  cinq axes d’analyse :

  1. La conjoncture de la création d’entreprises et quelques précisions sur les autoentrepreneurs
  2. L’entrepreneuriat
  3. Innovation
  4. Le financement des entreprises
  5. Territoires

 

Read More