Media

No Comment
Baromètre du crowdfunding en France 2018

Communiqué de presse – Paris, le 24 janvier 2019

La finance alternative en France
— Avec 1,4 milliard d’euros de fonds collectés en 2018, le seuil du milliard d’euros est très largement dépassé
— Le financement alternatif des entreprises progresse de 31 %, s’approchant des 700 millions d’euros
— Le crowdfunding confirme son attractivité : +20 % de fonds collectés en 2018

Pour la troisième année consécutive, KPMG et l’association Financement Participatif France (FPF) publient le baromètre de référence de la finance alternative et du financement participatif (crowdfunding) en France. En 2018, le secteur poursuit sa croissance et continue de s’inscrire durablement dans le paysage du financement en France.

Finance alternative : avec 1,4 milliard d’euros de fonds collectés en 2018, le seuil du milliard d’euros est très largement dépassé

En 2018, la finance alternative confirme s’inscrire durablement dans le paysage du financement en France, avec une croissance de 39 % entre 2017 et 2018. Depuis 2015, les montants collectés via la finance alternative ont été multipliés par plus de quatre, passant de 297 millions d’euros collectés en 2015 à 1,4 milliard d’euros collectés en 2018.
Cette croissance continue de la finance alternative en France s’explique notamment par le développement des plateformes et l’apparition de nouveaux outils de financement permettant davantage de modèles hybrides.

Le financement des entreprises en croissance (+31 %)

La finance alternative confirme sa bonne santé, avec des projets portés à quasiment la moitié (49 %) par des entreprises, soit une hausse de 31 % vs. 2017. Parmi les projets financés par les entreprises, les porteurs de projets sont essentiellement issus de TPE/PME & ETI (72 %) – les start-up représentent, elles, 20 % des projets.

Le secteur économique représente la grande majorité des fonds collectés en 2018 (653 millions d’euros), et plus particulièrement les secteurs de l’immobilier (32 % avec 209 millions d’euros), celui des commerces et services (19 % avec 124 millions d’euros) ; l’environnement et les ENR progressent, atteignant 52 millions d’euros de financement (8 %). Le secteur culturel rassemble de son côté 44 millions d’euros de fonds collectés. Le secteur social enfin est 3ème, avec 28 millions d’euros de fonds collectés sur l’année.

Le crowdfunding confirme sa dynamique, avec +20 % de fonds collectés en 2018

La place du crowdfunding se confirme, avec +20 % de fonds collectés en 2018 : si le prêt est en croissance (+40 %), l’investissement continue en revanche de reculer cette année (-19 %) comme amorcé en 2017 ; le don enregistre quant à lui une très légère baisse (-2 %).

Depuis la première publication du baromètre du crowdfunding en 2013, la collecte de fonds auprès des particuliers par les plateformes a été multipliée par plus de onze, passant de 36 millions d’euros en 2013 à 402 millions d’euros en 2018.
Une autre tendance notable en 2018 concerne le nombre de projets financés : en 2017, le crowdfunding avait permis de financer 24 126 projets ; en 2018, leur nombre croît de 38 %, avec 33 381 projets financés.

« Les évolutions que met en avant ce nouveau baromètre de la finance alternative sont riches d’enseignement, avec l’installation de la finance alternative dans le financement du secteur économique et la diversité des secteurs économiques financés. La croissance toujours à deux chiffres du crowdfunding est le signe d’une vraie maturité du marché. Du côté des financeurs particuliers, il est très intéressant de noter que ceux-ci opèrent eux-mêmes des arbitrages et diversifient leurs placements sur des produits plus courts, moins risqués. On constate ainsi un report de l’investissement vers le prêt La suppression des incitations fiscales liées à l’ISF n’explique pas tout. Là encore, c’est le signe d’un comportement avisé des particuliers. » indique Stéphanie Savel, Présidente de Financement Participatif France.

Pour Mikaël Ptachek, responsable de la Practice Fintech chez KPMG « Le financement alternatif poursuit sa dynamique auprès des entreprises, et propose désormais une offre réellement complémentaire au financement traditionnel des banques. L’arrivée des acteurs du financement alternatif sur le marché depuis quelques années donne lieu à une vraie création de valeur : ils apportent plus d’innovation et proposent de nouveaux produits et business models que les particuliers et les entreprises adoptent de plus en plus ; en parallèle, ces nouveaux entrants permettent aux acteurs installés de se challenger, pour mieux intégrer désormais l’innovation à tous les niveaux de leurs organisations. »

[Télécharger le Baromètre du crowdfunding en France 2018 réalisé par KPMG pour FPF]

[Télécharger le Communiqué de presse]

[Télécharger la Revue de presse]

 

En parallèle à la publication du baromètre, FPF publie une note d’analyse sur l’évolution du secteur depuis la mise en place d’une réglementation en octobre 2014. [Télécharger la note d’analyse ici]

Read More
No Comment
Les 15 propositions de FPF pour le développement du crowdfunding
Le cadre réglementaire mis en application au 1er octobre dernier a donné naissance à la création de statuts spécifiques aux plateformes de crowdfunding pour le prêt et l’investissement et a été une véritable reconnaissance du secteur de la part des pouvoirs publics.  Malgré ce cadre favorable, l’essor du secteur reste limité du fait de nombreuses contraintes réglementaires, notamment par rapport à d’autres pays tels que les Etats-Unis ou le Royaume-Uni.
C’est pourquoi, cet été, les plateformes membres de Financement Participatif France ont travaillé! Elles se sont concertées sur les différents métiers du crowdfunding (don, prêt et investissement), afin de formuler 15 propositions pour faciliter le développement du secteur en France.

 

Les 15 propositions pour le développement du secteur:

Pour le crowdfunding sous forme de don :

  • Faciliter l’accès au financement participatif pour les collectivités territoriales
  • Clarifier la loi sur la simplification du régime des associations et fondations

Pour le financement participatif sous forme de prêt :

  • Créer une fiscalité adaptée à la prise de risque des prêteurs particuliers
  • Permettre le financement de besoins de trésorerie pour les entreprises
  • Abroger le seuil de prêt par projet dans le cadre des IFP
  • Intégrer l’intermédiation de bons de caisse dans le cadre existant du crowdfunding sous forme de prêt rémunéré
  • Simplifier les obligations déclaratives des plateformes
  • Allonger les durées possibles des prêts

Pour le crowdfunding sous forme d’investissement :

  • Elargir le type de titres financiers accessibles au crowdfunding en capital
  • Faciliter la pré-souscription
  • Numériser les registres des titres financiers
  • Réintroduire un principe de proportionnalité pour l’offre au public de titres financiers non complexes sur les plateformes de financement participatif autorisées par l’Autorité des marchés financiers (AMF)
  • Ouvrir la possibilité de communiquer sur les projets
  • Relever le seuil de 1 million d’euros par levée de fonds
  • Favoriser la fiscalité des investisseurs en crowdfunding sous forme de titres

Pour voir le détail des propositions, télécharger le plaidoyer ici. 

Read More
No Comment
Ne restons pas immobiles face aux FinTech

Les Echos |
De Jean-François Boulier

Ils s’appellent Wealthfront aux Etats-Unis, Advize ou Marie Quantier en France. Ces nouveaux entrants sur le marché de l’épargne utilisent tous le levier de la technologie et embellissent l’« expérience client » en proposant un accès très peu coûteux à l’investissement en ligne. Un modèle que pourraient suivre, voire exploiter à grande échelle, les géants établis de l’e-économie. Est-ce viable maintenant, faut-il craindre ce nouvel assaut ? Comment les acteurs du secteur peuvent-ils répondre à une telle menace ?

Pour en savoir plus

Read More
No Comment
8ème Forum Mondial Convergences

Inscrivez-vous dès maintenant
sur www.convergences.org

Convergences vous donne rendez-vous pour la huitième édition du Forum Mondial les 7, 8 et 9 septembre 2015 à Paris. Dans un contexte international particulièrement riche, avec l’adoption des nouveaux Objectifs de développement durable au Sommet de New York en septembre, et la tenue à Paris de la 21ème Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21), le Forum intitulé Zéro exclusion, Zéro carbone, Zéro pauvreté proposera une réflexion autour de 3 piliers thématiques :

  1. Les nouveaux Objectifs de développement durable : et maintenant ?
  2. Les modèles économiques accélérateurs du changement sociétal
  3. L’agenda des solutions partagées pour répondre au défi du changement climatique

Nous espérons vous compter parmi les milliers de représentants de la société civile, des pouvoirs publics, des professionnels du secteur privé, des experts du développement et des entrepreneurs sociaux qui seront associés aux échanges et débats autour de Zéro exclusion, Zéro carbone, Zéro pauvreté.

Vous trouverez sur le site de Convergences le programme prévisionnel du Forum 2015, fruit du travail collaboratif de près de 200 organisations partenaires mobilisées depuis 9 mois.

Chaque année depuis 2008, le Forum Mondial Convergences est le lieu unique de rencontre du secteur public, du monde de l’entreprise, de la société civile, du secteur académique et des médias qui souhaitent s’engager vers un monde équitable et durable. Le Forum Mondial réunit 7000 participants et ouvre un espace de réflexion de haut niveau autour d’intervenants venus du monde entier, plaçant la co-construction au cœur de son identité et de sa méthodologie.

Les inscriptions sont ouvertes pour cette nouvelle édition du Forum 2015.

Ce Forum est avant tout le vôtre, en tant qu’espace de dialogue, de convergence des agendas et des acteurs, et de co-construction. Faites comme nous, inscrivez-vous en ligne dès maintenant et rejoignez les 7000 participants à cette 8ème édition du Forum Mondial Convergences !

Visuel-Inscription-Forum-2015_web_640-pix_png

Read More
No Comment
Comment investir dans le crowdfunding
10 Août 2015
Le monde du financement participatif est peu réglementé. Il faut donc bien examiner les conditions de la plateforme sur laquelle vous investissez. Le rendement peut en valoir la peine.
Avez-vous déjà surfé sur les sites de financement participatif comme Lending Club, Kickstarter, Indiegogo, Wemakeit ou Cashare? Pour l’investisseur suisse romand qui s’intéresse au crowdfunding, les conférences sur le sujet sont légion, mais les conseils plutôt rares. A quoi faut-il être attentif, si l’on veut s’aventurer sur ces plateformes pour prêter de petites sommes, ou participer au capital de sociétés prometteuses? Aperçu.
Read More
No Comment
LE CROWDFUNDING, OUTIL CRÉDIBLE DU FINANCEMENT DE PROJETS – L’ACTION DE FINANCEMENT PARTICIPATIF FRANCE
FLORENCE DE MAUPEOU
Coordinatrice générale
Financement participatif France (FPF)
Juillet 2015 

Le financement participatif ou crowdfunding (financement par la foule) a émergé il y a moins de dix ans et, déjà, il est intégré presque systématiquement au business plan de création ou de développement de projets. Que ce soit du côté des associations qui doivent faire face à une baisse des subventions de la part des collectivités territoriales de plus en plus problématique ; du côté des projets technologiques et innovants qui cherchent à tester leur marché et acquérir une clientèle ; ou encore du côté des entreprises qui ne trouvent pas d’écho auprès des banques, trop frileuses, pour financer leur amorçage ou développement. COLLABORER POUR SE FINANCER. L’émergence des réseaux sociaux ces dernières années a profondément transformé nos comportements et usages et nous a introduits dans l’ère de la désintermédiation : le consommateur est à la recherche de liens directs qui le responsabilisent,
favorisent le partage et réduisent les coûts. On collabore pour se déplacer, se loger, consommer…, c’est donc tout naturellement qu’on en est venu à collaborer pour se financer.

Pour lire la suite

Read More
No Comment
Quand le « crowdfunding » séduira les entreprises

Edouard Lederer / Les Echos.fr |

Si les plates-formes de financement participatif rencontrent un succès certain auprès des particuliers, leur essor reste timide chez les professionnels. Elles ne manquent pourtant pas d’atouts pour s’imposer auprès des PME et des auto-entrepreneurs.

C’est une nouvelle qui pourrait troubler le sommeil d’un banquier : en bouclant ce mercredi une levée de fonds de 31 millions d’euros – un record dans le petit monde de la FinTech française – et en accueillant Eurazeo à son tour de table, la plate-forme de crédits à la consommation Prêt d’Union rappelle de façon éclatante qu’il est désormais possible pour un particulier d’emprunter moins cher, tout en se passant de sa banque. L’ambitieuse plate-forme – qui met en relation investisseurs et emprunteurs particuliers – n’en est certes pas au niveau de l’américain Lending Club et de ses 1,6 milliard de dollars de crédits accordés au premier trimestre. Elle vise 160 millions d’euros de nouveaux prêts pour l’ensemble de 2015 et plus du double l’année suivante. Ce modèle, séduisant pour les particuliers, va-t-il aussi s’imposer chez les professionnels ? Verra-t-on demain des particuliers financer les entreprises ?
En savoir plus.

Read More
No Comment
[EXPLICATIONS] Un site à accès progressif obligatoire pour les plateformes CIP ?

Good Morning Crowdfunding – Pierre Storrer, le 7 mai 2015

Parmi les règles légales de bonne conduite qui pèsent sur les Conseillers en Investissement Participatifs (CIP), il y a celles-ci :

  • Mettre en garde les clients ou clients potentiels des risques auxquels ils s’exposent, avant de leur donner accès au détail des offres sélectionnées ;
  • S’enquérir auprès de leurs clients ou de leurs clients potentiels de leurs connaissances et de leur expérience en matière d’investissement ainsi que de leur situation financière et de leurs objectifs d’investissement, de manière à s’assurer que l’offre proposée est adaptée à leur situation.

 

 

Pour en savoir plus.

 

Read More
No Comment
[TRIBUNE] Le label « Plate-forme de financement participatif »

Good Morning Crowdfunding – Pierre Storrer, le 16/04/2015

Au début du mois de mars, la Direction générale du Trésor annonçait la sortie du label « Plate-forme de financement participatif régulée par les autorités françaises », dont l’affichage est censé offrir aux clients des plates-formes l’assurance du respect par elles de la règlementation française du crowdfunding (rappelons-le, une ordonnance du 30 mai 2014 suivie d’un décret du 16 septembre 2014, le nouveau régime entrant en vigueur le 1er octobre 2014).

Label

Pour en savoir plus. 

 

 

 

Read More
No Comment
La finance participative accélère son incroyable expansion

Edouard Lederer – Les Echos – Le 31 mars 2015

Les sites de « crowdfunding » ont collecté 16,2 milliards de dollars dans le monde en 2014, une croissance de 167 %.
Tous les continents sont en ébullition, mais l’Asie a connu une accélération fulgurante sur l’année écoulée.

D’elles, le grand public perçoit les logos colorés et les noms souvent ludiques et anglophones, au doux parfum de nouvelle économie. Mais les plates-formes de « crowdfunding » – ces sites Internet au travers desquels un internaute peut investir dans un projet qui lui tient à cœur, ou accorder un crédit – sont surtout de belles machines à faire circuler l’argent, qui montent en puissance d’année en année.

Pour en savoir plus.

 

Read More
1 2