Quand le « crowdfunding » séduira les entreprises

No Comment

Edouard Lederer / Les Echos.fr |

Si les plates-formes de financement participatif rencontrent un succès certain auprès des particuliers, leur essor reste timide chez les professionnels. Elles ne manquent pourtant pas d’atouts pour s’imposer auprès des PME et des auto-entrepreneurs.

C’est une nouvelle qui pourrait troubler le sommeil d’un banquier : en bouclant ce mercredi une levée de fonds de 31 millions d’euros – un record dans le petit monde de la FinTech française – et en accueillant Eurazeo à son tour de table, la plate-forme de crédits à la consommation Prêt d’Union rappelle de façon éclatante qu’il est désormais possible pour un particulier d’emprunter moins cher, tout en se passant de sa banque. L’ambitieuse plate-forme – qui met en relation investisseurs et emprunteurs particuliers – n’en est certes pas au niveau de l’américain Lending Club et de ses 1,6 milliard de dollars de crédits accordés au premier trimestre. Elle vise 160 millions d’euros de nouveaux prêts pour l’ensemble de 2015 et plus du double l’année suivante. Ce modèle, séduisant pour les particuliers, va-t-il aussi s’imposer chez les professionnels ? Verra-t-on demain des particuliers financer les entreprises ?
En savoir plus.

Relatived Posts
Le Crowdfunding : nouvel eldorado pour les entrepreneurs ? ( 26 Jan,2015 )
Le crowdfunding/financement participatif : dynamique et perspectives ( 7 Avr,2015 )
Le « crowdfunding » à la recherche d’un cadre juridique ( 27 Mai,2013 )
La Voix est Libre – Financement participatif : le jackpot ? ( 14 Mar,2016 )
L’initiative Corrézienne en faveur du financement participatif ( 30 Mai,2016 )