Un label pour reconnaître les projets verts financés en crowdfunding

No Comment

Stéphanie Savel, présidente de l’association Financement Participatif France (FPF), se réjouit de la signature de la convention de partenariat avec le ministère de la Transition écologique et solidaire qui vise à mettre en place un label « financement participatif de la croissance verte ». Cet outil permettra de qualifier les projets de financement participatif qui concourent à la transition énergétique et écologique dans les territoires et de réorienter ainsi les financements vers une économie bas carbone.

« Depuis plusieurs années, le financement participatif s’impose de plus en plus pour permettre aux particuliers de flécher vraiment leur épargne vers le financement de la transition écologique et solidaire. Qu’il s’agisse de financer des projets solidaires, des innovations technologiques de rupture, des projets de production d’énergie renouvelable, les particuliers répondent présents. FPF se réjouit que le Ministère reconnaisse, via la mise en place du label, le rôle essentiel du financement participatif. Pour les particuliers contributeurs, le label est un gage supplémentaire de qualification des projets qu’ils choisissent de financer ; et l’assurance que leur argent contribue effectivement à la transition écologique et solidaire. » précise Stéphanie Savel.

Ce label concerne toutes les formes de financement participatif (dons, prêts, capital, obligations, royalties et minibons) et vise les projets hébergés sur les plateformes de financement participatif pouvant être :

  • inférieurs à 15 000 euros. Dans ce cas une description des impacts du projet sur l’environnement est demandée ;
  • supérieurs à 15 000 euros. Dans ce cas une mesure de la contribution positive du projet à la transition énergétique et écologique est requise.

Pour être labellisé, un projet doit répondre à plusieurs critères classés en trois piliers :

  • Éligibilité du projet : L’activité dont relève le projet doit être une activité « verte » au sens d’une nomenclature inspirée du label « Transition énergétique et écologique pour le climat », légèrement adaptée pour intégrer notamment des projets territoriaux d’agriculture durable ;
  • Transparence de l’information : La transparence de l’information relative au projet et à ses impacts environnementaux et sociaux est garantie via la description du projet et un espace dédié aux questions des internautes créés par les plateformes ;
  • Mise en évidence des impacts positifs du projet : Le porteur de projet met en place un mécanisme de mesure de sa contribution positive à la transition énergétique et écologique. Des indicateurs d’impacts sont prévus sur les thématiques de l’eau, de la biodiversité, du changement climatique et de l’économie circulaire.

Dès à présent, les plateformes qui souhaitent obtenir le droit à labelliser des projets peuvent contacter l’association FPF à l’adresse suivante : labelFPCV@financeparticipative.org, ou se rendre sur la page http://financeparticipative.org/label-croissance-verte/.

Les premiers projets labellisés seront présentés lors d’une conférence à World Efficiency le 13 décembre prochain. 

 

[Télécharger le communiquer de presse]

 

Revue de presse :

Interview :

  • ActifsRadio : Stéphanie SAVEL Présidente de Financement Participatif France explique au micro de Jean-François BATAILLE les enjeux de ce nouveau label qui s’adresse à toutes les familles du financement participatif.

 

Relatived Posts
LendIt Europe 2016 : retour sur l’événement ( 19 Oct,2016 )
FPF conteste l’étude de l’UFC-Que Choisir ( 3 Mar,2017 )
How to build a more competitive and innovative European Fintech sector? ( 15 Juin,2017 )
Crowdfunding: levées de fonds record et ratages en pagaille ( 26 Jan,2016 )
Crowdfunding in Europe – European Parliament ( 4 Mar,2017 )